retour page d'accueil

Mardi 28 avril

20h30

Amphithéâtre Pierre Mendès-France Sedan

DIEDERIK WISSELS

"PASARELA"


photo Lara Herbinia

Diederik Wissels : piano, synthé
Nicolas Kummert :
saxophone ténor
Thibault Dille :
accordéon, synthé
Victor Foulon :
contrebasse

voir vidéo

logo

co-production Médiathèque Georges-Delaw/CAJ
m

Entrée libre

Réservations possible : 03 24 29 26 48

DIEDERIK WISSELS "PASARELA"

Avec son nouveau projet “Pasarela”, Diederik Wissels nous propose une œuvre intimiste et impressionniste qui le caractérise. Émouvantes et mélancoliques, ses compositions restent toujours mélodiques. Sa musique aux mille nuances poétiques conquiert un public bien au-delà des passionnés de jazz.
Complice de longue date du chanteur David Linx au point que leurs noms paraissent indissociables, Diederik Wissels a aussi accompagné des musiciens tels que Chet Baker, Joe Henderson, Toots Thielemans, Philip Catherine et bien d’autres.
Parallèlement, il poursuit une œuvre personnelle dans laquelle se déploie son écriture subtile. Pianiste sensible et compositeur raffiné, il a enregistré en tant que leader ou co-leader une vingtaine de disques.
Dans cette formule sans batteur, les compositions de Diederik créent une atmosphère qui mêle mystère et mélancolie. Le toucher du pianiste reste lumineux et plein de nuances. Les notes sont légères et lyriques. Les couleurs chaudes du saxophone et les lignes mélodiques de l’accordéon participent pleinement à la création de ce paysage musical. Sans oublier la contrebasse qui renforce discrètement la rondeur des textures. La musique de Diederik Wissels se refuse à toute classification et enchante les néophytes autant que les passionnés du jazz.

 


En plus d’un patronyme indissociable de celui du chanteur David Linx, le pianiste Diederik Wissels est aussi l’auteur, sous son propre nom, d’une œuvre abondante à la fois sensible et raffinée dans la tradition d’un jazz européen marqué par la musique classique
Après les superbes ‘Tender Is The Night’, ‘Streams’ et ‘Song Of You’, ‘The Hillock Songstress’ (choc Jazzman) et ‘From this day forward’, ce nouvel album sonde encore une fois, bien que de manière différente, les mystères des thèmes atmosphériques d’où émane une mélancolie diffuse. Les notes légères et éparses du pianiste, dont le toucher reste lumineux, révèlent lentement un univers introspectif que viennent investir ses deux complices. Nicolas Kummert d’abord, dont le saxophone tout en retenue vibre au diapason de paysages sonores saturniens hantés par quelques brumes scandinaves. Thibault Dille ensuite, dont l’accordéon lyrique façonne d’ondoyantes lignes mélodiques tout en prodiguant des couleurs d’arc-en-ciel, chaudes et décisives, à ces belles miniatures. Sur Release et Dreamcatcher, la chanteuse Emily Allison incruste des vocalises et des mots vaporeux qui ouvrent la musique sur un troublant univers onirique peuplé d’ombres et de lumières.

Comme tant d’autres musiciens modernes, Wissels a eu recours sur quelques compositions é des effets électroniques aussi sobres que subtils, juste de quoi parachever l’attachement et ensorceler davantage l’auditeur déjà subjugué par tant de sereine beauté. Pas de batterie ici mais, sur quatre titres, la contrebasse de Victor Foulon qui renforce discrètement la rondeur des textures.
Igloo Records

Biographie de Diederik Wissels :

Pianiste, compositeur et arrangeur, Diederik Wissels est né le 6 décembre 1960 à Rotterdam et vit à Bruxelles depuis 1968. Après des études musicales au « Berklee College of Music » de Boston, il commence une carrière professionnelle en accompagnant à la radio et dans des concerts des musiciens tels que Chet Baker, Joe Henderson, Toots Thielemans, Philippe Catherine… Puis il rencontre Larry Schneider et, plus tard, Marc Ducret, Kenny Wheeler et Lena Willemark. En France, son « Hillock Songstress » obtient le Choc de l’année Jazzman 94. A ce propos, Marc Moulin écrit : « Diederik Wissels est de ces musiciens, rares, qui nous entraînent hors de chez nous, hors de notre tête – ou très loin à l’intérieur. L’attention et l’abandon cohabitent. »

En 1992, il forme un duo avec David Linx. La complicité et le talent des deux artistes les propulsent au devant de la scène jazz. En 1996 sort l’album « Up Close », puis « Bandarkâh » en 1998 sur Label Bleu (Choc des Chocs Jazzman, Nomination aux Django d’Or). En 2001, les deux complices signés par Universal Jazz nous reviennent avec l’album « Heartland », en compagnie du trompettiste Paolo Fresu. Parallèlement, Diederik sort un nouvel album « Streams » avec le saxophoniste Bart Defoort. Puis signé chez Harmonia Mundi, le quartet David Linx – Diederik Wissels sort en septembre 2003 l’album « This Time », qui reçoit le CHOC des CHOCS Jazzman. Sélectionné par les « Talents Jazz Adami 2004 », le quartet s’est produit à Jazz à Vienne, au Nice Jazz Festival, au Festival International de Jazz de Montréal et à Jazz à La Villette.

La fin de l’année 2004 marque la naissance d’un nouveau projet pour David Linx et Diederik Wissels. A l’occasion d’un concert à l’Opéra de Lyon, le groupe invite les chanteuses Fay Claassen et Maria Pia De Vito, et présente au public un nouveau répertoire. L’accueil qui leur sera réservé les incitera à retourner en studio ; l’album « One Heart, Three Voices » est sorti le 26 septembre 2005 (e-motive Records / Nocturne) et a reçu le Grand Prix de l’Académie Charles Cros, le Prix Adami et le Prix du Musicien Européen de l’Académie du Jazz, ainsi qu’un très bon accueil de la part du public.

En 2007, Diederik Wissels rencontre l’Equipe de La Borie et décide aussitôt de venir travailler son prochain projet en piano solo. « Together » sortira sur le Label E. Motive et connaitra d’excellentes chroniques dans la Presse Spécialisée. Fort de cette première rencontre, les liens d’amitié se sont tissés naturellement et le Label LABORIE Jazz a souhaité répondre à la suite logique de ce 1er travail avec un enregistrement prévu pour le printemps 2010. Diederik Wissels est unique !

Sa musique se refuse à toute classification et sait conquérir un public bien au-delà de celui du jazz.

Laborie Jazz


ardenne metropolelogo caj

 


 

 

 


retour page d'accueil