retour page d'accueil

Jeudi 9 mai 2019 20h30

THÉÂTRE
CHARLEVILLE-MEZIERES

YOUN SUN NAH


photo © Sung Yull Nah

 

Youn Sun Nah : voix
Tomek Miernowski : guitares, claviers, prog
Rémi Vignolo : batterie, percussions, contrebasse, basse électrique

 

Voir une vidéo

en partenariat avec le Théâtre de Charleville-Mézières

Réservations : théâtre 03 24 32 44 50

Tarif plein : 21.50€, Adhérents CAJ, abonnés théâtre : 18.50€, - de 26 ans, demandeurs d'emploi : 13.50 €

Réservations en ligne :


YOUN SUN NAH

Depuis plus de quinze ans, l’impressionnante et charismatique chanteuse sud-coréenne tonifie le jazz vocal, loin des sempiternels clichés du genre. Car Youn Sun Nah ne cesse de se remettre en question pour empêcher sa voix de tourner en rond.

Improvisatrice hors pair dotée d’une fabuleuse technique vocale, la chanteuse coréenne compte désormais parmi les figures incontournables du jazz vocal contemporain. L’univers de Youn Sun Nah repose sur une esthétique minimaliste, une recherche de pureté et de profondeur de laquelle peut jaillir à tout moment le feu d’une voix pénétrante, subtile de puissance.

Avec le succès de Lento, son superbe album paru en 2013, suite très attendue de Same Girl (Prix de l’Académie du Jazz et Disque d’Or en France), Youn Sun Nah a  enregistré  en 2016  She Moves On aux USA avec des musiciens américains.  Elle  y exploite ses nombreuses possibilités harmoniques et une large palette d’émotions, aussi bien pour ses propres compositions que pour une exploration iconoclaste des répertoires de Jimi Hendrix, Joni Mitchell ou Paul Simon.

L’année 2019 marquera à n’en pas douter le parcours de Youn Sun Nah, avec la sortie d’ Immersion, son un dixième album et une signature chez Arts Music, division de Warner Music Group !

Ce nouvel opus se démarque de ses précédents, enregistrés dans des conditions live. Immersion a pris le temps de s’écrire en studio et de se nourrir de nouvelles idées proposées par le réalisateur-arrangeur Clément Ducol (Camille, Melody Gardot, Christophe) : acoustique et électrique y côtoient des sonorités électro et des arrangements de cordes subtiles.

Pour son quatrième passage à Charleville-Mézières ( 2005, 2007, 2010 ... ), on peut être certain qu'une fois encore, Youn Sun Nah saura nous surprendre et nous enchanter.


 "Jamais, sans doute, le jazz vocal n’a atteint un tel niveau d’émotion." - Citizen Jazz

" Avec sa voix de mezzo au timbre lumineux, avec ce sens si personnel de l'intimité, de l'épure et du dépouillement, avec cet art très érotique du crescendo, Youn Sun Nah sème le trouble et invente l'inouï. Son chant envoûtant, tissé de mille et une nuances, s'inspire du silence pour nous entraîner naturellement sur le chemin de l'émotion nue." - Télérama

 



Immersion
Sortie le 8 mars Warner Arts Music

Sensation du jazz vocal, la chanteuse double disque d’or (en France et en Allemagne) est connue pour son exploration d’un répertoire jamais exclusif, de ses reprises originales de standards de rock, de folk ou de chanson, à ses compositions aux accents pop.

Elle nous livre aujourd'hui un nouvel opus sur le label Warner Arts Music. Contrairement aux précédents enregistrements réalisés dans des conditions live, Immersion a bénéficié d'une production sophistiquée et s'est nourri de nouvelles idées proposées par le réalisateur-arrangeur Clément Ducol (Camille, Melody Gardot, Christophe).

La chanson In My heart, composée par Youn Sun Nah sur des poèmes de Rûmî, ouvre l’album et donne le ton de cette nouvelle production qui tient en haleine jusqu'à son dernier souffle : Hallelujah de Léonard Cohen. S’enchaînent d’autres reprises et des compositions originales, au fil desquelles s’expriment toute la sensibilité et la créativité de la chanteuse : une adaptation acoustique de Isn’t It A Pity de Georges Harrison, dans laquelle sa voix se fond dans un univers de cordes frottées, pincées et tirées ; Mercy Mercy Me, message d’alerte sur la dégradation de l’environnement écrit par Marvin Gaye il y a près de 40 ans, que Youn Sun Nah redessine en ballade aux allures de prière. Toujours inspirée par le cinéma français, elle reprend cette fois Sans Toi, thème poignant du film « Cléo de 5 à 7 », écrit par Michel Legrand et Agnès Varda.
A ces tragiques mélodies répondent des morceaux à l’énergie brute. Parmi eux, Mystic River, une composition pop de la chanteuse qui lui permet de libérer sa puissance vocale ainsi qu’une version audacieuse du traditionnel God’s Gonna Cut You Down, qui s’inscrit entre blues et electro-rock.
Aux côtés de Youn Sun Nah, une nouvelle équipe aux talents multiples : Clément Ducol qui, en plus de la réalisation, a écrit la plupart des arrangements de l’album et joué de nombreuses parties instrumentales. Le violoncelliste et batteur Pierre-François «Titi» Dufour, aussi bien à son aise dans les registres jazz, classique que pop. L’ingénieur du son Maxime Le Guil (Morrisey, Radiohead) a quant à lui réalisé le mixage de l’album.
Fidèle à elle-même et à sa voix, Youn Sun Nah pose son empreinte et une saveur unique sur chacune des 13 chansons de ce nouvel album.



CHOC Jazzmagazine Mars 2019

 

BIO YOUN SUN NAH :


photo © Sung Yull Nah

 

Youn Sun Nah est née et a grandi à Séoul dans une famille passionnée par la voix ; son père est chef de choeur et sa mère était actrice de comédies musicales. Elle apprend le piano dans son enfance mais se consacre essentiellement à ses études générales jusqu’à ce qu’elle obtienne son diplôme de Lettres à l’Université de Konkuk en 1992.
L’année suivante, elle est invitée par le Korean Symphony Orchestra pour chanter des gospels. Elle fait alors ses premiers pas sur disque et sur scène. Suite à cette expérience, elle est remarquée et engagée dans des comédies musicales. Une carrière s’ouvre à elle mais elle n’est pas convaincue d’être sur la voie qui lui correspond. Elle décide finalement de retourner sur les bancs de l’école pour étudier la musique et le chant en profondeur.
Francophile, amatrice de chanson, elle vient à Paris durant l’automne 1995. Elle s’inscrit à l’Institut National de Musique de Beauvais, au Conservatoire Nadia et Lili Boulanger et au CIM, école de jazz et musiques actuelles. C’est dans cette école que se produit le déclic.
Au tournant des années 2000, elle fait ses premières tournées et glane des prix lors des concours organisés par les festivals de jazz. Le début d’une longue liste de distinctions qui sera ponctuée par une décoration de l’Insigne de Chevalier des Arts et des Lettres remise par le Ministère Français de la Culture en 2009 et par le Prix Sejong de la Culture décernée par le gouvernement Coréen en 2013.
Depuis son premier album Reflets paru en 2001 en Corée, jusqu’à Voyage en 2008, qui connaîtra une diffusion mondiale, elle s’affirme petit à petit comme une étoile à part du jazz vocal.
C’est avec la parution de l’album Same Girl, en 2010, que sa carrière prend une dimension internationale. Cet album est un succès critique et commercial en Europe, tout particulièrement en France (disque d’or et prix de l’Académie du Jazz), en Allemagne (Echo Jazz Award) et en Corée (Korean Music Award). Elle parcourt alors les plus grands festivals de jazz : Montréal, Marciac, Monterey, Java ou Montreux, lequel lui confie également la Présidence du Jury du concours Voix 2013.
L’album Lento qui paraît en 2013 est également disque d’or en France et en Allemagne : il l’inscrit définitivement parmi les figures contemporaines du jazz.
Au fil des saisons, sa voix et sa personnalité marquent les esprits et touchent les cœurs aux quatre coins du globe. Entre 2009 et 2015, Youn Sun Nah donne près de 500 concerts dans le monde, pour la plupart à guichets fermés. Le 23 février 2014, elle fait escale à Sochi pour chanter durant la Cérémonie de clôture des Jeux Olympiques d’hiver.
Après ces 6 saisons pleines, elle décide de s’accorder une pause. Elle fait son retour en 2017 avec l’album She Moves On qu’elle présente sur scène dans toute l’Europe. Cette même année elle est invitée à chanter à la Journée Internationale du Jazz à La Havane.

2019 voit la sortie de son dixième album Immersion, chez Arts Music, division de Warner Music Group.

Discographie :

Sony Music, 2001

In Circum Girum, 2002

Sony Music, 2003

In Circum Girum EMI, 2004

Seoul Record, 2007 ,  Interglobal, 2008

Triangle 2018, ACT 2009

ACT , Warner Music Korea, 2010

ACT , Warner Music Korea, 2013

ACT , Warner Music Korea, 2017

Warner Arts Music 2019

 

retour page d'accueil