Javier Girotto/Luciano Biondini Duo

Al Funduq

THEÂTRE de CHARLEVILLE-MEZIERES

Mardi 16 Octobre 2007

L'Italie était à l'honneur au Théâtre ce mardi 16 Octobre.

Double plateau pour montrer comment la musique traditionnelle italienne, mais surtout le tempérament exalté de nos amis transalpins (résidents ou émigrés ) peuvent se combiner avec l'idiome jazz ( Al Funduq) ou le tango argentin (Girotto/Biondini).
ça commence avec le duo Javier Girotto (saxophones soprano et baryton) Luciano Biondini (accordéon). Question tempérament, on est servi. On comprend pourquoi le qualificatif de fougueux est souvent associé au tango argentin. Et quelle énergie! Javier tape du pied, comme pour mieux expulser de son soprano un flot tendu de notes, l'amenant souvent aux limites du cri, pour ensuite explorer les sinuosités de compositions très écrites. Luciano grimace, son visage exprimant l'émotion qui transpire de son accordéon. Lorsque Javier empoigne son saxophone baryton, pour un long solo commençant calmement, et se gonflant peu à peu d'énergie, on est saisi par la qualité du son et par la beauté de la composition. Car si ces fantastiques musiciens sont de grands improvisateurs, à la complicité évidente, tous deux sont aussi des compositeurs chevronnés et la complexité des morceaux présentés est là pour le prouver.
Retour au soprano pour à nouveau associer finesse et fougue avec toujours la même émotion. Et un rappel tout en énergie au cours duquel les sons graves du baryton se jouent d'un tempo d'enfer, habillés des aigus et des graves profonds d'un accordéon volubile.
Magnifique!

Vient le tour d'Al Funduq. Différence de tempérament. La musique se veut plus voyageuse, mêlant les influences. Des tarentelles siciliennes aux mélodies d'inspiration orientales, des rythmes africains aux danses napolitaines, la musique se promène sur un tapis de percussions. Bien sûr on est subjugué par l'extraordinaire talent de Carlo Rizzo dont les tambourins dialoguent avec une folle aisance avec le djembé et le tanami de Zoumana Dembélé. Qui oserait encore prétendre que les percussions à peaux frappées ne sont pas des instruments mélodiques?
Pierre Vaiana s'impose comme un grand spécialiste du soprano, dans un style différent de celui de Javier Jirotto : si le son est également puissant, il est tout en rondeur, plus ouvert. Il fait merveille sur "Al Jazaïr", une ballade dédiée à un ami algérien, et s'émancipe sur "A ciascuno il suo" une suite s'inspirant d'un roman de de l'écrivain sicilien Leonardo Sciascia.
Fabian Fiorini, grand maître des harmonies inattendues et le contrebassiste Nicolas Thys participent à l'élaboration d'une musique à la fois respectueuse d'un héritage culturel ( les chants de charretiers siciliens, les tarentelles, l'Afrique Noire, le Maghreb...) et ouverte sur l'aventure, le voyage, l'improvisation.

On rêvait d'une rencontre entre Al Funduq et le duo Girotto/Biondini : on ne fut pas déçu. Rencontre au sommet de deux grands saxophones soprano aux tempéraments si différents, mais surtout communion entre sept musiciens partageant le même goût pour l'aventure. Le dernier morceau joué en rappel ," Chiacchiara ccu mia"est un poème écrit sur le "parler ensemble". Il utilise aussi bien le sicilien, que l'anglais et le djoula, pratiqué par Zoumana Dembélé.
Brassage des cultures, à l'image de cette rencontre improvisée entre des musiciens d'exception.

Le cd "Porta de Vento", vient de sortir sur le label Igloo. On y retrouve Al Funduq et des invités chanteurs traditionnels siciliens. Il est bien sûr fortement recommandable.

Patrice Boyer

Pierre Vaiana et Carlo Rizzo étaient en résidence la veille du concert à l'ENMD de Charleville Mézières, avec les classes de percussions, les ateliers de musique brésilienne, et le Big Band de l'ENMD, qui a accueilli le public du théâtre en musique en prologue au concert.

Compte rendu du stage disponible ici

 

 

 


photo Dominique Rieffel


Photo Michel Renaux


photo Dominique Rieffel
 

photo Jean-Marc Adams

photo Jean-Marc Adams
 

photo Jean-Marc Adams

photo Jean-Marc Adams
 

photo Jean-Marc Adams


photo Michel Renaux

 

photo Michel Renaux

photo Dominique Rieffel
 

photo Michel Renaux

photo Jean-Marc Adams
 

photo Jean-Marc Adams

photo Jean-Marc Adams
 

photo Jean-Marc Adams

photo Jean-Marc Adams
 

photo Jean-Marc Adams

photo Jean-Marc Adams
 

photo Jean-Marc Adams

photo Jean-Marc Adams
 

photo Jean-Marc Adams

photo Dominique Rieffel
 

photo Jean-Marc Adams

photo Dominique Rieffel
 

photo Michel Renaux

photo Dominique Rieffel
 

photo Jean-Marc Adams

photo Jean-Marc Adams
 


photo Jean-Marc Adams

photo Jean-Marc Adams
 

photo Jean-Marc Adams

photo Jean-Marc Adams
 

photo Jean-Marc Adams

photo Michel Renaux
retour page d'accueil
 
voir compte-rendu des stages animés par Pierre Vaiana et Carlo Rizzo